CategoriesRencontres

Mon père, ma bataille

bonne fete papa phi life is a voyage

En ce dimanche 21 Juin, je profite de l’occasion de la Fête des Pères pour vous faire rencontrer le mien, cet homme si secret qui renferme une histoire incroyablement bouleversante. Il me sera impossible de vous le présenter en un seul article, mais j’avais réellement envie de mettre en lumière un bout de son univers et de son histoire, comme un hommage à l’une des personnes qui m’inspire le plus et qui n’arrêtera jamais de me surprendre.

Alors qu’à 18 ans, je devais faire le choix crucial des études que j’allais poursuivre, lui devait prendre la décision de fuir le Vietnam, laissant derrière lui sa terre d’origine, sa famille et le régime communiste, à la recherche d’un avenir et d’une vie meilleure. Saisir la chance de pouvoir construire sa vie idéale. Accepter de tout reprendre à zéro. Mettre sa vie entre les mains de la mer, du danger et de la chance. Prendre le risque de mourir libre pour ne pas avoir à vivre à moitié. Existe-t-il un mot plus fort que le courage et la bravoure, pour un jeune homme de 18 ans ?

papa phi 5 life is a voyage

Par une nuit de 1978, mon père (ignorant à cet instant qu’il deviendrait mon père 🙂 ) a embarqué à bord d’un bateau avec une centaine de personnes, des hommes, des femmes et des enfants partageant la même conviction. Par souci de poids, ils sont partis sans nourriture, sans eau et sans carburant pouvant assurer leur navigation au-delà de la frontière maritime vietnamienne. Un deuxième bateau avait pour mission de venir les ravitailler. Ce bateau n’est jamais arrivé. C’était donc parti pour des journées interminables en plein milieu de la mer, le bateau se laissant porter par les faibles courants, impuissant. Des études révèlent qu’il est quasi-impossible de survivre plus de 4 jours sans boire. Les personnes les plus fragiles s’éteignaient les unes après les autres. Complètement déshydratés et assoiffés, certains n’ont pu résister à l’appel du poison mortel mais si tentant qu’est l’eau de mer. Au bout d’une semaine, c’était un véritable bateau fantôme qui allait à la dérive. Pas un bruit. Chacun puisait dans ses dernières forces pour oser croire encore en cette vie meilleure qui les attendait quelque part, peut-être.

L’ARROSEUR ARROSÉ
10ème jour. Un jour décisif pour les survivants, ils sont attaqués par des pirates Thaïlandais, la menace numéro un des Boat People. Mon père et sa bande de copains ont réalisé que cette attaque était leur ultime chance de s’en sortir. Ils ont pris leur courage à deux mains pour renverser la situation et piéger les pirates grâce à des armes qu’ils avaient réussi à emporter avec eux. Ils ont ainsi pu récupérer les vivres et le carburant des Thaïlandais pour terminer leur voyage et atteindre les côtes de la Malaisie.

TERRE D’ACCUEIL ET DEUXIÈME VIE
Depuis la Malaisie, pays de transit, les réfugiés partaient ensuite vers leur pays d’accueil. Mon père répondait aux critères de la France qui cherchait des hommes jeunes et célibataires. Il a alors atterri à Paris sans parler un seul mot de français, sans famille et avec très peu d’argent. Il lui a fallu redoubler d’effort pour tout construire, apprendre un métier en même temps qu’une langue, connaître tout un tas d’échecs mais sans cesse rebondir… Persévérant, optimiste et courageux, mon père a bâti son petit Empire au fil des années, aux côtés d’une femme en or. A deux, ils ont uni leurs forces, consacré leur vie et déployé leur énergie pour offrir toujours le meilleur à leurs trois enfants.

papa maman life is a voyage

Aujourd’hui, Nam Phi Nguyen est un homme d’une sagesse infinie, un artiste qui n’exprime que très peu ses émotions par des mots mais davantage par la photographie, le dessin, la peinture ou divers travaux manuels et créatifs. Il a ce don de mettre en avant la beauté des choses les plus banales auxquelles on ne prête plus forcément attention. Il aime les plaisirs simples de la vie, être bien entouré sans forcément avoir besoin de parler. Un homme, un mari et un père accompli. Plus le temps passe et plus je mesure la chance que j’ai d’avoir grandi et appris aux côtés de cet homme au grand coeur. Bonne fête Bố yêu của con !

famille nguyen life is a voyage

Nathalie

FROM PARIS TO THE WORLD

8 commentaire(s)

  1. Très bel article ma Nathou ! Nous n’avions jamais parlé de ton papa, je découvre son histoire et toute l’émotion que tu transmets au travers de tes mots. C’est un homme très fort et courageux, et je pense que c’est article doit lui faire énormément plaisir. Je vous embrasse !

  2. Papa est trop ému !
    C’est si bien écrit que je lis, lu et relu, je ne sais plus combien de fois? Merci ma fille chérie.

  3. Je ne me lasse pas de lire et relire ton article sur l’histoire de ton père ! Tellement touchant et merveilleusement bien écrit et raconté ! Ton père est un héro mon Nathou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *